LE SAINT PÈRE A NOMMÉ MGR BENOIT ALOWONOU, ÉVÊQUE DE KPALIMÉ MEMBRE DU DICASTÈRE POUR L’ÉVANGÉLISATION, DANS LA SECTION POUR LES QUESTIONS FONDAMENTALES DE L’ÉVANGÉLISATION DANS LE MONDE

  • 0
  • 2 679 views

Par Camille Dalmas – Le pape François a renouvelé le collège des membres et des consulteurs de la « section pour les questions fondamentales de l’évangélisation dans le monde » du dicastère pour l’Évangélisation, a annoncé le Vatican le 25 avril. Il a aussi nommé un nouveau sous-secrétaire de l’autre section du « super-dicastère ».

Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution apostolique Praedicate Evangelium le 5 juin dernier, le pape François est le préfet du nouveau dicastère pour l’Évangélisation, une entité vaticane qui regroupe l’ancienne congrégation pour l’Évangélisation des peuples et l’ancien conseil pontifical pour la Nouvelle évangélisation. Cette restructuration, qui souligne l’importance toute particulière que le Pape accorde à l’Évangélisation au sein de la Curie romaine, a entraîné une réorganisation du dicastère en deux sections héritées des structures précédentes.

Dix cardinaux et six préfets

La première section, héritée du Conseil pontifical, est intitulée « section pour les questions fondamentales de l’évangélisation dans le monde » et dirigée par le pro-préfet Mgr Rino Fisichella. Comme l’autre section, elle possède son propre conseil de membres et son collège de consulteurs, que le Pape a tous deux renouvelés ce mardi.

Cette section compte désormais 19 membres. Les membres d’un dicastère participent aux assemblées plénières ou ordinaires de l’entité, et donc aux délibérations sur ses grandes lignes directrices.

Six nouveaux membres nommés sont préfets de la Curie romaine : les cardinaux Luis Antonio Tagle (Philippines), pro-préfet de l’autre section du dicastère pour l’Évangélisation, Jose Tolentino de Mendonça (Portugal), préfet du dicastère pour la Culture et l’Éducation, Kevin Joseph Farrell (États-Unis/Irlande), préfet du dicastère pour les Laïcs, la famille et la vie, Lazarus You Heung-sik (Corée du Sud) préfet du dicastère pour les Clercs, ainsi que les Italiens Mgr Claudio Gugerotti, préfet du dicastère pour les Églises orientales et Paolo Ruffini, préfet du dicastère pour la Communication.

Sont aussi nommés membres les cardinaux Matteo Maria Zuppi, archevêque de Bologne et président de la conférence des évêques d’Italie, Josip Bozanic, archevêque émérite de Zagreb (Croatie), Francisco Robles Ortega, archevêque de Guadalajara (Mexique), Odilo Pedro Scherer, archevêque de Sao Paulo (Brésil), Timothy Dolan, archevêque de New York et Felipe Neri Ferrao, archevêque de Goa et Damao (Inde). Avec ceux-ci, le Pape a nommé deux évêques – Mgr Leo William Cushley, archevêque de Saint Andrews et Edimbourg (Royaume-Uni) et Mgr Benoît Comlan Messan Alowonou, évêque de Kpalimé (Togo) et unique francophone parmi les membres.

Trois femmes membres et deux consultrices

Le pontife a aussi nommé trois femmes membres : la supérieure générale des Missionnaires du Sacré Cœur de Jésus Maria Eliane Azevedo da Silva (Brésil) la présidente de la Cour constitutionnelle italienne Marta Maria Carla Cartabia et la responsable internationale du Chemin néocatéchuménal Maria Ascension Romero Anton (Espagne). Sont enfin membres le père Eugene Robert Sylva, vicaire du diocèse de Paterson aux États-Unis, et le fondateur brésilien de la communauté Shalom Moysés Louro de Azevedo Filho.

Le pape François a aussi procédé au nomination du collège des consulteurs. Ces experts – et souvent universitaires – peuvent être mobilisés par la direction de la section pour travailler sur des sujets spécifiques.

Plusieurs noms connus y figurent : le prêtre compositeur et chef de la chapelle musicale du Latran Marco Frisina (Italie), la fondatrice de la communauté Nouveaux Horizons Chiara Amirante (Italie), le recteur du sanctuaire de Knock (Irlande) Richard Gibbons ou le prélat de l’Opus Dei Fernando Ocariz Braña (Espagne). Une autre femme est consultrice : la religieuse salésienne Cettina Cacciato Insilla (Italie).

Un nouveau sous-secrétaire

La seconde section, poursuivant l’œuvre de l’ancienne Propaganda Fide, est la « section pour la première évangélisation et les nouvelles Églises particulières » – qui s’occupe principalement de l’Afrique, de l’Asie et de certains diocèses d’Amérique du Sud. Elle a été dirigée par le cardinal Tagle, pro-préfet. L’ancien archevêque de Manille va désormais être désormais assisté par un nouveau sous-secrétaire, en la personne de Mgr Samuele Sangalli, un prêtre lombard qui était jusqu’alors official dans la même section.

Toutes ces nominations sont valables pour cinq ans, renouvelables une seule fois, comme le prévoit la nouvelle constitution.

Source : Camille Dalmas pour « La lettre du vatican » /

http://www.vaticannews.va/it/papa/news/2023-04/samuele-sangalli-sottosegretario-dicastero-evangelizzazione.html

 

MESSAGE de la CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DU TOGO (CET) A l’occasion du 63ème anniversaire de la fête de l’indépendance du Togo
Prev Post MESSAGE de la CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DU TOGO (CET) A l’occasion du 63ème anniversaire de la fête de l’indépendance du Togo
Homélie du 3ème Dimanche de Pâques – Année A / RP Prudence YAWO
Next Post Homélie du 3ème Dimanche de Pâques – Année A / RP Prudence YAWO

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *