HOMELIE DU 31e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE-ANNEE A / RP ANDRE DEGBEVI

  • 0
  • 439 views

« Seigneur, je n’ai pas le cœur fier ni le regard ambitieux, je ne poursuis ni grands desseins ni merveilles qui dépassent »

Bien chers chrétiens, chers lecteurs et lectrices et vous tous qui aimez le Seigneur, loué soit Jésus –Christ

Ces paroles du psalmiste mettent en lumière l’humilité que tout chrétien devrait avoir en tant qu’enfant de Dieu. Avoir un cœur d’enfant devant le Seigneur est un signe de confiance en Dieu le créateur.

En effet, le dimanche dernier la Parole de Dieu nous invitait à l’amour de Dieu et du prochain.  Il s’agissait d’une réponse de Jésus à un docteur de la loi qui lui tendait un piège. Mais la réponse de Jésus fut un appel pour faire comprendre à ses détracteurs que pour tout humain, le commandement de l’amour de Dieu et du prochain est ce qu’il y a de plus important dans l’Ecriture.

Ainsi, pour le compte de ce trente et unième dimanche, les textes liturgiques nous présentent des reproches de Jésus à l’égard des autorités religieuses qui officiaient dans le temple de Jérusalem.

D’une part, dans la première lecture extraite du livre de Malachie, le prophète s’insurge contre les prêtres en dénonçant leurs mauvaises conduites. Eux qui ont pour mission de faire connaitre la gloire du Seigneur de l’univers par la fidélité de leur vie à l’alliance. « Maintenant, prêtres, à vous cet avertissement : si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de glorifier mon Nom, déclare le Seigneur de l’univers, j’enverrai sur vous la malédiction, je maudirai les bénédictions que vous prononcerez. Vous vous êtes écartés de la route, vous avez fait de la Loi une occasion de chute pour la multitude, vous avez perverti mon alliance avec vous, déclare le Seigneur » Ml 2,2-9.

D’autre part, dans l’évangile Jésus est encore une fois aux prises de bec avec les pharisiens à propos de leur hypocrisie. En effet, Jésus s’adressait à la foule et à ces disciples qui l’écoutaient en ses termes : « les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moise. Pratiquez donc et observez tout ce qu’ils peuvent vous dire. Mais n’agissez pas d’après leurs actes car ils disent et ne font pas » Mt 23, 2-3. Par ces versets nous comprenons que les pharisiens sont un groupe religieux organisé qui enseignent le peuple. L’évangéliste Matthieu s’adresse aux chrétiens de l’an 70 après la destruction du temple de Jérusalem. Il proclame Jésus qui ne condamne pas forcément tous les pharisiens mais certains parmi eux qui se croient déjà saints au point d’excommunier les judéo-chrétiens qu’ils considèrent comme des hérétiques. D’ailleurs Jésus recommande de pratiquer et d’observer ce qu’ils disent. Il reconnait ainsi leur compétence dans la connaissance de la Loi de Dieu. Il approuve aussi leur doctrine et les principes pharisiens. Malheureusement, parmi ces scribes et ces pharisiens il y en a qui ne mettent pas totalement en pratiques ce qu’ils proposent comme idéal de vie et de comportement. Autrement dit, leur vie n’est pas conforme à ce qu’ils enseignent. D’où un contre témoignage qui n’appelle pas à la conversion. Or la Parole de Dieu, comme lumière de nos pas doit transparaitre dans nos actes quotidiens. Et c’est là que le monde nous attend aujourd’hui. Montrer l’exemple à partir de ce que nous disons et le vivre dans nos actes aiderait plus d’un à se laisser toucher par l’invitation du Seigneur à se donner à Lui.

Bien aimé de Dieu, de nos jours la meilleure manière d’évangéliser c’est de pratiquer et de vivre ce que l’on enseigne. Voilà pourquoi le Pape Paul VI affirmait en 1974 ceci : « Les hommes d’aujourd’hui ont plus besoin de témoins que de maitres. Et lorsqu’ils suivent des maitres, c’est parce que ces derniers sont devenus des témoins. »

Frères et sœurs, le monde actuel devient de plus en plus exigeant ; notre témoignage est plus que jamais de mise. En bon chrétiens, nous sommes appelés à observer les commandements et pratiquer les préceptes du Seigneur. Quant aux prêtres, c’est plus qu’exigeant de mener une vie conforme à ce qu’ils enseignent dans les prédications.

Que l’Esprit Saint nous inspire la meilleure manière de suivre le Seigneur. Amen

 

PROGRAMME DES OBSÈQUES DU PÈRE FIDÈLE ADJOYI
Prev Post PROGRAMME DES OBSÈQUES DU PÈRE FIDÈLE ADJOYI
CELEBRATION DE LA SOLENNITE DE TOUSSAINT A LA CATHEDRALE SAINT ESPRIT DE KPALIME
Next Post CELEBRATION DE LA SOLENNITE DE TOUSSAINT A LA CATHEDRALE SAINT ESPRIT DE KPALIME

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *