HOMELIE DU 5e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE ANNEE B / RP DEGBEVI ANDRE

  • 0
  • 159 views

Bien aimés de Dieu, chers frères et sœurs en Christ, loué soit Jésus-Christ !

« Il parcourut toute la Galilée, proclamant la Bonne Nouvelle dans leur Synagogue et chassant les esprits mauvais » Mc 1, 39

Voilà la phrase conclusive de l’Evangile de ce 5e dimanche du Temps Ordinaire. Elle donne le résumé de l’activité de Jésus durant sa journée à Capharnaüm. Une journée passée en enseignant dans la Synagogue comme celui qui a autorité et non comme les scribes, en libérant les possédés des  démons, en guérissant les malades et en priant. En effet, bien aimés de Dieu, dimanche dernier, la parole de Dieu nous invitait à méditer la puissance de Dieu à travers l’écoute et la mise en application de la Parole.

En ce 5e dimanche, l’Eglise tourne notre attention vers le mystère de la souffrance et sa réponse en Dieu.

Dans la première lecture, Job, l’homme des situations nous fait prendre conscience de la vie de l’homme remplie de difficultés et de souffrance. Il Parlait ainsi : « Vraiment la vie de l’homme sur terre est une corvée, il fait des journées de manœuvres comme l’esclave qui désire un peu d’ombre, comme le manœuvre qui attend sa paye, depuis des mois , je n’y ai gagné que du néant, je ne compte que des nuits de souffrances ».

Oui bien aimés de Dieu, Job est à la fois un exemple et un mode de souffrance qui doit nous inspirer dans l’acceptation de la souffrance en Dieu. Son histoire est celle de tout homme en situation : les hommes et les femmes traversent aujourd’hui comme lui jadis, des difficultés. Mais sa force est qu’il a vécu toutes ces difficultés en faisant confiance totale au Seigneur Dieu, son créateur et en s’abandonnant à Lui. Tout cela pour cause : il croit en la force de libération et de restauration de Dieu.

L’Evangile que nous méditons en dimanche, nous montre la puissance de libération et de restauration de Dieu à travers la guérison opérée par Jésus.

Après une journée d’activités missionnaires, Jésus se rend chez Simon Pierre pour un repos sabbatique. A son arrivée, l’on constatait que « la belle-mère de Simon Pierre était au lit avec de la fièvre. Et sans tarder, on parla à Jésus de la malade. Alors Jésus s’approcha d’elle, la prit de sa main et il la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait.

Bien chers frères et sœurs, Jésus vient de montrer encore une fois sa puissance sur la souffrance humaine. C’est la bonne nouvelle dont il est le messager : apporter la guérison aux malades, la délivrance aux captifs et annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur (Is 62).

Oui, les maux qui s’abattent sur nous n’ont pas de pouvoir sur nous. Il y’ a une seule personne qui peut nous aider à les combattre : c’est Jésus. Car c’est lui notre vrai modèle dans la souffrance. Pour tout chrétien, la souffrance est une école, c’est une vie.

Que devons-nous retenir ?

Patience dans la souffrance : A l’instar de Job, nous ne devons pas condamner Dieu au milieu de nos souffrances car des fois Dieu permet certaines souffrances pour vérifier la qualité de notre foi.

-Intercéder pour ceux qui sont en difficultés : l’un des devoirs de charité d’un chrétien est d’intercéder pour un frère ou une sœur en difficultés. C’est l’exemple de l’entourage de la belle-mère de Simon Pierre. A l’entrée de Jésus, il n’est pas allé vers la malade mais on lui en a parlé et il a agit. Nous devons faire nôtres les soucis de nos frères et sœurs et les porter jusqu’à l’Autel de Dieu.

Que Dieu fortifie notre foi et ouvre notre intelligence à comprendre les souffrances qui nous arrivent. Amen.

4e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE A LA CATHEDRALE SAINT-ESPRIT DE KPALIME : LES CV-AV ANIMENT LA MESSE DE 09H
Prev Post 4e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE A LA CATHEDRALE SAINT-ESPRIT DE KPALIME : LES CV-AV ANIMENT LA MESSE DE 09H
HOMELIE DU 4e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE ANNEE B / RP. ROMEO KOSSI
Next Post HOMELIE DU 4e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE ANNEE B / RP. ROMEO KOSSI

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *