HOMELIE DU SIXIEME DIMANCHE DE PAQUES – ANNEE A / RP HONORE GBAFA

  • 0
  • 360 views

Ac 8, 5 – 8. 14 – 17 / Ps 65(66) / 1P 3, 15 – 18 / Jn 14, 15 – 21

Frères et sœurs dans le Christ !

La péricope évangélique  que nous propose la liturgie de ce jour est, comme le dimanche dernier, un extrait de l’entretien de Jésus avec ses Apôtres au soir du Jeudi Saint. Le dimanche dernier Jésus a annoncé aux Douze son départ vers le Père. Ailleurs il les prévient : « Le serviteur n’est pas plus grand que son maître ; s’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront vous aussi » (Cf. Jn 15, 20). Nous pouvons imaginer l’état, l’humeur des Apôtres en apprenant ce départ de leur maitre et la haine du monde à l’égard de Jésus et de tous ceux qui sont pour lui. Connaissant donc bien la faiblesse de l’homme, la faiblesse de ses Apôtres, le maitre leur annonce la venue de l’Esprit Saint, un autre Défenseur, les conditions nécessaires pour le recevoir, ainsi que les conséquences de sa venue.

Les deux (02) premières lectures font également écho à la péricope évangélique. Bref les textes de ce dimanche nous préparent déjà à la fête de la Pentecôte et nous entrainent sur les chemins du progrès spirituel.

En effet l’autre nom de l’Esprit Saint dans la Bible est le « Paraclet », un mot qui vient d’une expression grecque signifiant « appelé à côté de ». D’autres synonymes de ce mot sont donc : avocat, assistant, auxiliaire, soutien, guide. Nous comprenons alors que le rôle de ce Défenseur promis c’est d’aider les disciples dans le grand procès que le monde poursuit contre eux. A un autre endroit Jésus rassure les Apôtres : « Lorsqu’ils vous livreront, ne vous inquiétez pas de savoir comment parler ou que dire : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là, car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous (Cf. Mt 10, 19 – 20). L’Esprit Saint est la lumière et la force indispensable que le Père envoie aux hommes. Mais pour recevoir ce Défenseur quelques conditions s’imposent.

Il faut d’abord recevoir Jésus dans sa vie, l’aimer et garder ses commandements comme c’est le cas dans la 1ère lecture. Pour s’être attaché d’un seul cœur à ce que disait Philippe, pour avoir accueilli la Parole de Dieu, la foule des Samaritains a reçu l’Esprit Saint par l’imposition de mains des Apôtres.

Pour recevoir l’Esprit Saint il faut par ailleurs ne plus appartenir au monde qui est incapable de le recevoir, faute de le voir et de le connaître. Il faut être plongé dans la mort et la résurrection de Jésus dans le baptême, et faire sien les exhortations de Saint Pierre dans la 2nde lecture ; en tout lieu et circonstance, garder courage, humilité, non-violence, patience ; témoigner de Jésus aussi bien dans notre cœur que dans nos actes.

Enfin, il est également important de prier les uns pour les autres afin que nous connaissions mieux le Christ et que le Seigneur répande en abondance son Esprit qui renouvelle la face de la terre

Amen !

82 JEUNES ONT REÇU LE SACREMENT DE LA CONFIRMATION A LA PAROISSE CHRIST ROI D’ATAKPAMEKONDZI
Prev Post 82 JEUNES ONT REÇU LE SACREMENT DE LA CONFIRMATION A LA PAROISSE CHRIST ROI D’ATAKPAMEKONDZI
HOMELIE PRONONCEE PAR MGR BENOIT ALOWONOU AUX OBSEQUES DES PERES GUSTAVE TODOKO ET EMILE AMOUZOU-DAYE
Next Post HOMELIE PRONONCEE PAR MGR BENOIT ALOWONOU AUX OBSEQUES DES PERES GUSTAVE TODOKO ET EMILE AMOUZOU-DAYE

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *