DIOCESE DE KPALIME
!!! ORDINATION SACERDOTALE A KPALIME LE 26 AOUT 2017 PAR MGR DUBOST MICHEL, EVEQUE D'EVRY EN FRANCE. THEME DE L'ANNEE PASTORALE :"EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST THEME DE L'ANNEE PASTORALE :EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE "SOYONS RESPONSABLES DANS LA JUSTICE ET LA VERITE, LETTRE PASTORALE DE LA CET TELECHARGEABLE SUR NOTRE SITE". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé" POUR ETRE AU COURANT DES EVENEMENTS DE VOTRE DIOCESE.Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

CONTACTS DIOCESE
NOMINATIONS 2016
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : HOMELIE DU 2me DIMANCHE DE PAQUES / RP ANTOINE MESSAVI

Bien aimé du Seigneur,
La paix que le Christ ressuscité apporte aujourd’hui n’est pas synonyme de la tranquillité apparente ni le fruit de l’équilibre des forces ; c’est la paix du cœur, une paix qui déculpabilise le fautif, rassure l’indécis et réhabilite le déchu dans la dignité d’un être aimé. De même que Judas est resté ami de Jésus malgré sa trahison (Mt 26,50), que Pierre est resté chef des apôtres malgré son reniement (Jn 21,16) et que thomas est resté intendant de la miséricorde de Dieu malgré son doute (Jn 20,29), de même Jésus rappelle à chacun de nous aujourd’hui que son amour pour lui ne dépend pas de ses actes, qu’ils soient ceux de bravoure, d’obéissance, de désinvolture ou d’infidélité. Voilà un message de paix qui réconforte et qui encourage à avancer avec certitude malgré le flou qui nous environne et la peur du lendemain qui refuse de nous quitter car, celui qui invite à avancer est l’Alpha et l’Omega de nos vies, le seul qui connait avec exactitude notre fin et qui ne peut jamais se tromper sur notre sors. Faisons-lui confiance et osons le saut de la foi : « mon Seigneur et mon Dieu !»
Dans la 1ere lecture de ce dimanche, à l’instar d’une photo de famille prise le jour de fête qui ne révèle qu’un aspect de ce qu’est une vraie famille mais en dit l’essentiel, st Luc présente l’assiduité de tous à l’écoute de la parole de Dieu, la communion fraternelle et l’exercice de la charité comme l’essentiel du quotidien d’une communauté chrétienne. Or nous savons tous que dans la vie en communauté -en famille ou ailleurs-, il peut avoir des moments de mésentente, de dispute, de division ou de trahison. Nous pouvons nous rappeler évidemment de l’histoire d’Ananie et Saphire qui ont eu du mal à pratiquer jusqu’au bout le partage des biens, ou encore les difficultés de coexistence entre chrétiens d’origine juive et chrétiens d’origine païenne subvenues dans cette Eglise ! Cependant, que le modèle de l’Eglise primitive soit proposé à notre méditation un dimanche de la miséricorde divine n’est certainement pas fortuit. Et même si tel est le cas, la providence y a subtilement préparé pour nous une carte d’invitation à la conversion de mentalité. En effet pour moi chrétien, il est peut-être temps de quitter les vues de l’esprit qui consistent à croire que la beauté d’une vie commune ne se construit qu’à coup d’uniformisme ou de conformisme. Loin s’en faut. Par contre, l’acceptation de l’autre avec ses différences, le respect de point de vue de l’autre qui ne serait forcément pas identique aux miens, l’audace du pardon donné et reçu, la possibilité d’œuvrer ensemble pour le bien commun dans la diversité de personnalité assumée se veulent des trésors que la Passion et la Résurrection du Christ nous offrent et que les communautés chrétiennes d’aujourd’hui peuvent mettre en avant. C’est là la beauté du vivre ensemble, c’est là le défis de l’humanité une et diversifiée.
« Recevez l’Esprit Saint. Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus ». Chers amis, si le passeur de Gethsémani, victime de la méchanceté humaine, a toujours confiance en la bonté et à l’objectivité de l’homme au point de lui confier le pouvoir de remettre les péchés de ses congénères ou de les maintenir, c’est que chacun de nous est capable de mieux. Relevons donc la tête, prenons courage, allons au-delà de nos divisions et osons crier haut et fort notre communion fraternelle. Oui je crois, je professe et c’est ma consolation : ce qui nous unit est plus grand que ce qui peut nous diviser. Que le Saint Esprit, Esprit de la réconciliation nous aide à ne jamais perdre de vue cette vérité. Amen.

 

Date de publication: 2017-04-22 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

« Evite le mal, fais ce qui est bien »
En l’an 330 avant Jésus Christ, l’ambitieux conquérant grec Alexandre a annexé le royaume de Judas et a mi

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg