DIOCESE DE KPALIME
THEME DE L'ANNEE PASTORALE :EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE. Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
NOMINATIONS
2016-2017
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : HOMELIE DU 30ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE A / RP TCHALAGASSOU RENE

Bien-aimés du Seigneur,
Que retenir des textes bibliques? Premièrement, que Dieu est Amour et deuxièmement, qu'Il nous invite à nous nourrir de cet amour et à le partager à tous sans exception. Le mot d'ordre alors, c'est: « Aimer....aimer tout le monde d'un amour sincère et vrai ». Un message que le monde doit garder et mûrir en tout temps pour éviter les erreurs graves que dénonce la première lecture de ce jour.
Et ici, après écoute attentive de l’Évangile, il ne s'agira plus pour nous, de conjuguer le verbe « aimer » au passé ou au futur; mais au présent c'est-à-dire dans le concret de ce que nous vivons et faisons.
Il y a quelques temps, un témoin de Jéhovah converti au catholicisme et que j'accompagne pour le cours de catéchèse me disait ceci: « Mon Père, la première fois que j'ai mis pied dans votre église, la chose qui m'a touché et qui continue toujours par susciter mon admiration, c'est le signe de la paix que vous vous donnez au-cours de la messe. Et pour moi, (il continue), cela me dit que toutes les barrières doivent tomber avant que vous alliez communier....que c'est émouvant »
Bien-aimés, avant de commencer ma méditation, une petite parenthèse concernant ce témoignage relaté: (...) Depuis lors, je me suis toujours demander si nous qui avions grandi dans l'église, ce geste, fait-il encore frémir nos cœurs et nous incite-t- il toujours à la conversion? Et en le faisant, est-ce que nous nous rendions compte de ce à quoi, il nous engage? Dire j'aime Dieu et j'aime mon prochain, que c'est facile...mais le vivre dans le concret en est une autre réalité. Que faisons-nous ? Dans quoi vivons-nous au regard de tout ceci? Est-ce que nous sommes sincère en récitant le « Pater Noster » et le passage « ...pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé... »? Et en nous donnant la paix? Il est temps que nous arrêtions les comédies et pagailles. La vie continue, faisons dès aujourd'hui le bon choix.
Revenant au texte, je retiens pour la méditation d'aujourd'hui que l'amour selon Dieu et dont il est question ici, n'est pas simplement une affaire de discours mais plutôt une manière d'être au présent, en Dieu et avec le frère ou la sœur. Et c'est ce qui explique le fait qu'aujourd'hui, le Christ en fait de ces deux amours - celui que nous devons à Dieu et celui du prochain - un seul et unique commandement qui s'accorde comme le font harmonieusement certaines notes musicales dans le but de créer de la perfection, l'harmonie et de la joie.
Aimer Dieu, c'est aussi aimer le prochain et vice versa. II n'est pas question de philanthropie ici mais d'amour qui vient de Dieu, qui se nourrit en Dieu et qui donne vie et sens à tout ce que nous faisons. Alors, pour comprendre les textes bibliques de ce dimanche, il nous fait dépasser le simple cadre de la leçon de morale.
Et toute la spécificité de l’Évangile de ce jour, se retrouve dans le final du texte: « tout ce qu'il y a dans l'Ecriture, la Loi et les Prophètes dépend de ces deux commandement »
Voilà le sens de la réciprocité qui lit les deux commandements. Il y a comme un effet miroir entre les deux. Jésus en les mettant sur un même plan voudrait nous proposer l'amour du prochain comme un lieu de vérification et d'authentification de cet amour. Ce commandement est un cadeau qu'il nous fait pour nous indiquer un chemin de divinisation et d'humanisation. Un amour qui doit s'exprimer dans une transcendance, un dépassement et renoncement de soi, dans une verticalité, et dans une horizontalité.
Nous avons alors le devoir et la responsabilité de nous aimer, de nous pardonner, de rechercher l'unité. C'est un impératif. Et assumer cet amour, c'est tracer le signe de la croix sur toutes nos relations car c'est sur la croix que le Christ nous a montré qu'il aimait jusqu'au bout son Père et les hommes. Et quiconque emprunte ces voies, vivra.
Bien-aimés, que rien en ce monde même la souffrance et les obstacles ne constituent pas pour nous des obstacles pour aimer. Il faut marcher, aller de l'avant sur les sentiers de l'amour vrai et sincère.
Pour finir, je vous propose ces paroles de St Augustin :
« Aime et fais tout ce que tu veux.
Si tu te tais, tais-toi par amour.
Si tu parles, parles par amour.
Si tu corriges, corriges par amour.
Si tu pardonnes, pardonnes par amour.
Aie au fond du cœur la racine de l'amour; de cette racine ne peut naitre que le bien » (Traité VII, 8)

Date de publication: 2017-10-28 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

« Veillez donc, car vous ne savez ni le jour, ni l’heure » Mt 25, 13
Deux dimanches nous séparent de la fin de l’année liturgique A et à partir de ce diman

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg