DIOCESE DE KPALIME
THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Nous sommes le peuple que sa main conduit. Marchons à la suite du Christ
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : MEDITATION DE LA 1ERE SEMAINE DU TEMPS ORDINAIRE B

Avec Jésus baptisé dans le Jourdain, et révélé par le Père et l’Esprit-Saint, entrons dans le temps ordinaire, le temps de notre vie, le temps de la Bonne Nouvelle, le temps de la communion avec Dieu.
Après les joyeuses festivités de la Nativité, après l’Epiphanie, l’Eglise nous invite à tourner nos regards vers Jésus, devenu un homme adulte, au seuil de sa vie publique. Il quitte Nazareth et vient sur les rives du Jourdain, pour recevoir le baptême de Jean-Baptiste. Le Père le révèle à Jean-Baptiste et au peuple d’Israël, comme son « Fils bien-aimé » tandis que l’Esprit Saint vient reposer sur Lui.
La première semaine du temps ordinaire nous fait méditer le Baptême de Jésus qui inaugure ce temps liturgique. Depuis Jean-Baptiste en passant par les Pères de l’Église, des générations d’hommes et de femmes se sont étonnées et se sont interrogées sur son sens. Saint Jérôme donne trois raisons : « Premièrement, parce que, étant né homme Il doit, comme les autres, respecter la loi dans la justice et l’humilité. Deuxièmement, il le fait pour rendre témoignage à Jean. Troisièmement pour montrer, en sanctifiant les eaux du Jourdain par la descente de la colombe, l’avènement de l’Esprit Saint dans le baptême des croyants » (Fr Pierre de la Croix). Benoit XVI dira que « Sur les rives du Jourdain, Jésus se présente avec une extraordinaire humilité, qui rappelle la pauvreté et la simplicité de l'Enfant déposé dans la crèche, et anticipe les sentiments avec lesquels, au terme de ses jours terrestres, il arrivera à laver les pieds des disciples et subira l'humiliation terrible de la croix.
De tout cela, nous pouvons retenir que Jésus, premier né d'une multitude de frères (Romains 8,29) est venu nous faire entrer dans la communion avec le Père, par l’acceptation pleine et entière de notre condition d’homme, transfigurée par la grâce. Ainsi, les paroles par lesquelles le Père a révélé le Fils « C’est toi, mon fils », il les dit à travers le Fils, à chacun de nous. Si nous croyons en Celui que le Père a envoyé, Jésus, le Christ, nous entrons de nouveau dans la communion avec Dieu, pour être, par le Christ, les enfants bien-aimés de Dieu.

Date de publication: 2018-01-12 00:00:00 Version Imprimable