DIOCESE DE KPALIME
CHRIST EST VRAIMENT RESSUSCITÉ ALLELUIA ALLELUIA!!! JOYEUSES FÊTES DE PÂQUES Á TOUTES ET TOUS. THEME DE L ANNEE PASTORALE: "EGLISE DE KPALIME BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE ". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : MEDITATION DU 2EME DIMANCHE DE CAREME B

MEDITATION DU 2ème DIMANCHE DE CAREME B
Psaume 116(115), 10.15.16ac-17.18-19.
"Je marcherai en présence du Seigneur sur la terre des vivants".
Je crois, et je parlerai,
moi qui ai beaucoup souffert,
Il en coûte au Seigneur
de voir mourir les siens !

Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
moi, dont tu brisas les chaînes ?
Je t'offrirai le sacrifice d'action de grâce,
j'invoquerai le nom du Seigneur.

Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple.
à l'entrée de la maison du Seigneur,
au milieu de Jérusalem !

Méditation
Nous méditons la prière d’un croyant durement éprouvé. Il se souvient de sa détresse et de son cri vers le Seigneur. Il se rappelle sa souffrance, non pour se plaindre mais pour témoigner et rendre grâce. Il dit sa conviction que le Seigneur était avec lui au plus fort de son angoisse, comme refuge, secours et consolation, car « Il en coûte au Seigneur de voir mourir les siens ».
Ce psaume nous introduit dans une expérience de la souffrance, qui se veut un témoignage, un témoignage de foi : « je crois et je parlerai, moi qui ai beaucoup souffert » rappelle t-il. Et la leçon que nous pourrons en tirer est celle-ci : Même si la souffrance est inhérente à la condition humaine, même si elle n’épargne personne, même si chaque souffrance est unique et parfois indicible, la foi en la présence de Dieu au cœur de nos vies, est source de paix et gage de victoire.
Lorsqu'au contraire, nous perdons de vue que le secours de Dieu nous est toujours offert dans la détresse, nous perdons courage, nous devenons amer et révolté. Nous courons le risque de nous laisser vaincre par l’épreuve.

Le Seigneur désire que nous l’invoquions, que nous lui confions notre épreuve, et que nous attendions son secours: « Invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras ». (Ps 50 :15)
Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
moi, dont tu brisas les chaînes ?

En même temps qu’il évoque sa souffrance, le Psalmiste n’oublie pas de reconnaître que Dieu avait brisé les chaînes qui l’entravaient. Ces chaînes ne sont pas des chaînes de fer liant ses pieds mais les chaînes invisibles qui entravent l’intelligence et la volonté, les chaînes de l’erreur. Il se souvient du salut de son âme comme un bien plus grand que celui qu’il évoque à présent.
Je t'offrirai le sacrifice d'action de grâce,
J’invoquerai le nom du Seigneur.

L’action de grâce en toutes circonstances est la seule attitude juste et bonne de l’homme, car Dieu est le seul interprète des évènements de nos vies. Sa parole nous dit que les projets de son cœur pour nous, sont des projets de paix et non de malheur. Ainsi donc, « Offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. (Hébreux 13:15).
Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple.
à l'entrée de la maison du Seigneur,
au milieu de Jérusalem !

Quelle promesse l’homme peut-il faire à Dieu, sinon celle de faire ce qu’il commande, la promesse de choisir le bien? « On t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; Et ce que l’Éternel demande de toi, C'est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu » (Michée 6:8 ).
Il ne sert à rien de rendre grâce « devant tout le peuple », pour le bien que le Seigneur a fait pour nous, si nous ne sommes pas en même temps, les témoins « devant tout le peuple », de ce que nous proclamons, et si le bien n’est pas au centre de nos actions. C’est en cela que nous témoignons que nous sommes passés de la mort à la vie, c’est ainsi que marchons en présence de Dieu sur la terre des vivants.
Prions : Dieu notre Père, Père plein de tendresse et de bonté, tu écoutes le cri des malheureux et tu délivres ceux qui se confient en toi. Regarde les peines et l’espérance de chacun de tes enfants. Donne-nous la force d’invoquer ton nom, accorde nous la grâce de la louange. Amen

 

 

 

Date de publication: 2018-02-24 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU DIMANCHE DES RAMEAUX ET DE LA PASSION ANNEE B
Psaume 22(21), 8-9.17-18a.19-20.22c-24a.
"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné"

::.La suite


HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2018 Diocèse de Kpalimé