DIOCESE DE KPALIME
Les ordinations diaconale et presbytérale du diocèse auront lieu le 13 Octobre à Kpalimé et le 20 octobre Notsé Prions pour les futurs ordinands. THEME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DU 21ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE ANNEE B / RP AKOTIA GEORGES

Bien aimés du Seigneur,
Comme tous les dimanches, l’Eglise, notre Mère vient encore une fois nous nourrir amplement de sa Parole qui donne vie en ce dimanche le 21ème du Temps Ordinaire, Année B.
J’avais des frissons lorsque je lisais la conviction avec laquelle le peuple d’Israël faisait le choix de vie : «Plutôt mourir que d’abandonner le Seigneur pour servir d’autres dieux !» (Josué 24,16). En effet sur l’invitation de Josué à rompre avec toute sorte de syncrétisme, le peuple d’Israël a dû opérer un choix radical par la voix des anciens que nous pouvons lire dans la première lecture. Lesdits anciens ont motivé ce choix par les merveilles accomplies par Dieu dans la vie dudit peuple : «C’est le Seigneur notre Dieu qui nous a fait monter, nous et nos pères, du pays d’Égypte, cette maison d’esclavage ; c’est lui qui, sous nos yeux, a accompli tous ces signes et nous a protégés tout le long du chemin que nous avons parcouru, chez tous les peuples au milieu desquels nous sommes passés» (Josué 24,17). Oui, ces signes et prodiges ont suscité la foi de l’antique Peuple de Dieu. Mais si ce Peuple n’avait pas su desceller ces grandes œuvres de Dieu dans sa vie, ne se serait-il pas contenté du service et de l’adoration des dieux de leurs pères et des Amorites ? Certainement, oui. En effet, c’est le même peuple qui récriminait contre Moïse et son frère Aaron dans le désert en disant : «Ah ! Il aurait mieux valu mourir de la main du Seigneur, au pays d’Égypte, quand nous étions assis près des marmites de viande, quand nous mangions du pain à satiété !» (Ex 16,3). Ma sœur, mon frère, je suis convaincu que chacun de nous se retrouve pleinement dans ce peuple. Nous courons souvent derrière les miracles pour proclamer notre foi en Dieu. Tant que nos affaires fleurissent, tant que nous sommes en bonne santé, tant que nous avons de quoi manger, nous croyons en Dieu, nous le servons et nous l’adorons le plus aisément possible. Très enthousiasmés, des chants de louanges et d’adoration jaillissent spontanément de nos lèvres dans nos maisons, dans nos lieux de travail devant les grandes assemblées, comme l’a fait le Psalmiste : «Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres» (Ps 33,1).

Bien aimés du Seigneur, les miracles, la bonne marche de nos affaires, les guérisons ne doivent pas conditionner notre adhésion à Dieu. C’est un choix existentiel qui nous procure tout ce dont nous avons besoin. N’est-ce pas plutôt la foi qui nous permet de contempler les miracles opérés par Dieu dans notre vie ? N’est-ce d’ailleurs pas très significatif cette question adressée par Jésus aux deux aveugles qui couraient derrière lui pour implorer le recouvrement de la vue? : « Lorsqu'il fut arrivé à la maison, les aveugles s'approchèrent de lui, et Jésus leur dit: Croyez-vous que je puisse faire cela? Oui, Seigneur, lui répondirent-ils » (Mt 9, 28).
Dans la page de l’évangile d’aujourd’hui nous notons la défection de certains disciples de Jésus à l’exception du petit groupe dont le porte-parole, Simon-Pierre, déclara : «Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. Quant à nous, nous croyons, et nous savons que tu es le Saint de Dieu » (Jn 6, 68-69). Oui, la foule est démotivée, elle a perdu l’enthousiasme qu’elle avait au moment où Jésus multipliait le pain pour leur donner à manger, l’enthousiasme qui la poussa à tenter d’arrêter Jésus pour le faire roi. Elle est démotivée parce que Jésus a changé de langage en fonction du décor : de l’espace vert où il y a de l’herbe à la synagogue. Il tente de les élever plus haut, de les ramener de la chair à l’esprit, du matériel au spirituel. Mais hélas ! L’enthousiasme n’y est plus parce qu’il n’y a plus la multiplication du pain matériel mais l’invitation à adhérer au vrai pain qui descend du ciel. Il est souvent très difficile de se détacher du matériel pour adhérer au spirituel. C’est ainsi que le jeune homme riche qui alla demander à Jésus ce qu’il doit faire pour avoir la vie éternelle s’en est allé tout triste lorsque Jésus lui dit d’aller vendre tout ce qu’il possédait, de le donner aux pauvres et de venir le suivre. Il est tout aussi difficile de croire sans avoir vu des miracles, des gestes concrets mais rappelons-nous les affirmations de Jésus à Thomas : « Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru! » (Jn 20, 29).
Instruits par cette affirmation du Seigneur, demandons la grâce, à l’instar du peuple d’Israël dans la première lecture et de Simon-Pierre et ses compagnons dans l’Evangile, de pouvoir choisir Dieu au-dessus de tout, quel que soit la situation dans laquelle nous nous trouvons. Amen.

Date de publication: 2018-08-25 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 28ème SEMAINE DU TEMPS ORDINAIRE / ANNEE B
Bien aimé du Seigneur,
La rencontre entre Jésus et le jeune homme riche en quête du bon moyen pour accéder au Roya

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2018 Diocèse de Kpalimé
Design by Fr. Albert Komlan Gblokpor