DIOCESE DE KPALIME
SAMEDI 17 NOVEMBRE 2018: PÈLERINAGE MARIAL À KPIMÉ THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE PRONONCEE PAR MGR BENOIT ALOWONOU A L’ORDINATION PRESBYTERALE A NOTSE LE 20 OCTOBRE 2018

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ : Il nous a choisis en lui avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables sous son regard, dans l'amour.
Chers Frères et Sœurs en Christ,
Nous sommes heureux d’être aujourd’hui à Notse pour la messe d'ordination de 5 prêtres que le Seigneur enverra bientôt dans sa sainte vigne. Ils sont 4 diocésains et un religieux. AMEDOME Léonce, DEGBE Jean, DEGBEVI André, YAWO Prudence et FANTOWOU Denis le religieux,
C’est la première fois qu'une telle cérémonie se déroule à Notse, grande ville historique, mais ce n'est pas la première fois que des fils de Notse sont ordonnés prêtres. La Providence a voulu nous rassembler en ce lieu dans le cadre des préparatifs de la célébration des 25 ans de la création de notre diocèse. Notre joie est grande, et notre action de grâce s’élève vers le Seigneur pour son appel qui est un appel à la sainteté, un appel au bonheur dans le Christ.
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ : Il nous a choisis en lui avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables sous son regard, dans l'amour.
Ce passage de la lettre aux Éphésiens que nous venons de méditer, trouve un écho particulier dans l’action de grâce qui nous rassemble.
En effet, nous sommes des hommes et des femmes choisis. Parmi les choisis il y a des choisis. « Choisis par Dieu le Père », c’est la merveille que nous sommes venus célébrer avec les candidats du jour. Ils ne sont pas ici par hasard, ou par leur mérite. Ils sont ici parce que Dieu le Père les a choisis dans le Christ, pour les rendre collaborateurs de son œuvre de salut.
« Choisis par Dieu le Père. », ils le sont pour le service de leurs frères et sœurs, pour le service du peuple saint. C’est pourquoi le peuple de Dieu est rassemblé pour rendre grâce au Seigneur pour les ouvriers de sa vigne.

Choisis par Dieu le Père, ils ont entendu l’appel de leur vocation, la voix de Dieu qui a résonné en eux : « Qui enverrai-je ? Qui sera notre messager ? » (Isaïe 6, 8) « J’ai vu la misère de mon peuple et ses angoisses. Et je t’envoie » (Exode 3,7et 10).

Frères et Sœurs,

Le chemin que les futurs prêtres ont parcouru depuis l’appel qu’ils ont entendu, n’aurait pas pu les mener jusqu’à ce jour, sans la grâce de Dieu, sans la prière de Jésus, Lui qui, selon les mots de st Paul aux Romains, est assis à la droite de Dieu, où il intercède pour nous (Rom 8, 34).
Dans l’évangile que nous venons d’écouter, nous avons vu ce que le Christ a fait la veille du jour où il a choisi ses apôtres. Il a passé toute la nuit en prière.
Pourquoi Jésus a-t-il prié toute une nuit avant de choisir ses apôtres?
Il n’a pas prié pour que le Père lui indique, parmi ses disciples, ceux qu’il devra choisir, car lui-même les connaît tous, « il connait ce qui est dans l’homme ». Jésus n’a pas prié pour choisir des hommes parfaits. La preuve, c’est que certains apôtres ont douté, d’autres ont eu du mal à croire... Un a trahi, d’autres se sont disputés pour savoir qui aura la meilleure place dans le Royaume.
Il a prié pour donner l’exemple à ses apôtres, il a prié pour leur dire qu’il prie pour eux. Oui Jésus a prié pour nous donner l’exemple. Il nous a appris à nous éloigner de la foule, la foule de nos distractions, de nos peurs, de nos pensées, et pour nous mettre en présence du Père qui nous attend dans le secret. Il nous apprend à laisser l’Esprit prier en nous, à laisser l'Esprit devenir notre prière car nous ne savons pas prier.
La prière est un don de l’Esprit. Et Dieu « qui voit le fond des cœurs, connaît les intentions de l’Esprit : il sait qu’en intervenant pour les fidèles, l’Esprit veut ce que Dieu veut. » nous dit st Paul (Rom 8,26). Jésus a prié pour que ceux qui sont appelés, soient dignes de leur appel durant toute leur vie et qu’ils soient des collaborateurs selon son cœur. Il a prié pour que durant leur mission, ils soient unis afin que le monde croie que c’est lui, le Seigneur qui les a envoyés. Cette prière de l’unité des disciples du Christ est chère au Seigneur, à tel point qu’il en a fait une demande avant de quitter le monde. " Père je ne prie pas seulement pour eux, je prie aussi pour tous ceux qui les écouteront, ceux qui croiront" (Jean 17,20). Quelqu’un a dit que Jésus, par cette prière, défend notre cause auprès du Père, lui qui a fait l’expérience de la terre et des souffrances humaines. Il prie sans cesse pour nous, il nous confie tous les jours à Dieu en disant : « Père, Garde-les ».

Chers Diacres: Léonce, Jean, André, Denis et Prudence,

Si vous vous présentez ce matin devant l’Eglise et devant l’autel de Dieu pour recevoir l’ordination presbytérale, pour être ordonné prêtre, sachez que le Christ vous a portés dans sa prière, la prière qu’il a faite toute une nuit, avant d’appeler ses apôtres. C’est une prière qui continue encore et toujours, car le Christ n’a pas cessé d’appeler et d’envoyer. Il appelle encore des hommes et des femmes pour les envoyer comme le Père l’a envoyé. « Comme mon Père m’a envoyé moi aussi je vous envoie » (Jn. 20, 21). Le Christ veut partager avec des hommes le grand don du sacerdoce. Il est l’unique prêtre de l’alliance nouvelle et éternelle. Sa prière vous montre que vous n’êtes pas livrés à vous-mêmes sur les chemins où il vous envoie.

Chers diacres,

Ne cherchez pas trop loin la parole que vous devez porter à ceux vers qui le Seigneur vous envoie, pour annoncer son royaume. Ce que vous direz, l’Esprit Saint l’a résumé dans le plus beau livre du monde qui vous a été remis le jour de votre ordination diaconale, il y a un an. Ce jour-là, l’évêque vous a remis la Bible ou le lectionnaire en vous disant: « Recevez l’Evangile du Christ que vous avez la mission d’annoncer. Soyez attentif à croire à la Parole que vous lirez, à enseigner ce que vous avez cru, à vivre ce que vous aurez enseigné. » Saint Paul VI, le Pape que l’Eglise a canonisé dimanche dernier, a prononcé en 1974 au Conseil des laïcs, une phrase que tout Prêtre, tout prédicateur doit connaître et en faire un vade me cum: « Les hommes d’aujourd’hui ont plus besoin de témoins que de prédicateurs ou de maîtres.... »
Oui, soyez des témoins joyeux et enthousiastes du Seigneur, et annoncez ce que vous avez reçu. Ce que vous avez reçu, c’est le Verbe qui s’est fait chair pour demeurer avec nous. Avec l’ordination sacerdotale, le Christ ne sera pas seulement celui à qui vous serez désormais configuré. Il sera celui que vous allez faire descendre sur l’autel pour vous nourrir de lui, et pour nourrir son peuple dans l’eucharistie. Ce mystère est grand il est merveille ! Le Seigneur veut passer par vos mains pour offrir à son Père le seul sacrifice qui est digne de Lui, le sacrifice qui sauve le monde.
Soyez des témoins du Christ eucharistique, des prêtres qui se laissent saisir tout entier par la mission pastorale. Soyez des prêtres humbles comme la Vierge Marie, discrets comme saint Joseph et obéissants comme Jésus de Nazareth. N’ayez pas peur de perdre tout pour gagner le Christ et son Royaume.

Frères et Sœurs,

Le Pape François nous rappelle que Jésus est le frère, l’intercesseur, celui qui prie Dieu pour chaque homme. Rendons grâce à Dieu le Père de nous avoir donné un frère, son Fils bien aimé, qui prie avec nous et qui prie pour nous, qui intercède pour nous.
AMEDOME Léonce, DEGBE Jean, DEGBEVI André, FANTOWOU Denis, YAWO Prudence, vous que le Souverain Prêtre appelle aujourd’hui à partager son unique sacerdoce, confiez-lui votre vie, votre ministère, confiez lui votre foi, votre espérance et votre charité, pour qu’il les porte à son Père. En lui, le Christ, il vous a choisis et établis dans l’amour. Cultivez une grande amitié avec Jésus et notre vie de prêtre sera un agréable parfum pour Dieu et pour son Église.
Amen.

 

Date de publication: 2018-10-20 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 32ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE / ANNEE B
Faire confiance en la Parole du Seigneur
Aujourd’hui, faire confiance en quelqu’un c’est difficile car beaucoup ne respec

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2018 Diocèse de Kpalimé
Design by Fr. Albert Komlan Gblokpor