DIOCESE DE KPALIME
THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Nous sommes le peuple que sa main conduit. Marchons à la suite du Christ
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : MEDITATION DU 16eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C / RP PRUDENCE YAWO

MEDITATION DU 16eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C / RP PRUDENCE YAWO
Dimanche dernier, il s’agissait de vivre au concret, l’amour de Dieu qui est sa plus précieuse loi, inscrit dans notre cœur par le Christ, en se faisant prochain de l’autre par le service. Aujourd’hui, nous apprenons que dans l’hospitalité à offrir à l’autre afin de le servir, Dieu nous visite ; mais pour mieux l’accomplir, il faut s’accrocher à l’essentiel qui est la parole de Dieu.
1- L’hospitalité ouvre nos portes à l’accueil de Dieu
Dieu fait des promesses pour les descendants d’Abraham, promesses dont lui-même ne verra pas la réalisation, mais dont Dieu lui donne une preuve palpable, la naissance miraculeuse d’Isaac. Dieu étant l’humain par excellence, il vient sous des traits humains demander l’hospitalité à Abraham avant de le combler de ses bienfaits. Par la foi, Abraham obéi à Dieu en étant hospitalier pour tous, et en cela, Dieu aussi lui offre sa générosité. En fait, Dieu habite le prochain que nous accueillons (Gn 18, 8-10). Il ne suffit pas donc d’être descendant d’Abraham pour bénéficier des promesses divines, mais surtout, dans la mesure où nous imitons sa foi. Or, la foi d’Abraham le porte à accueillir et à servir l’autre.
2- L’accueil et le service nous identifie au Christ
Saint Paul nous parle de la manière dont il se sent identifié au Christ en vivant sa passion. Il vit la passion du Christ dans sa propre chair à travers le service des autres et de l’Eglise, corps mystique du Christ. Cette identification à la passion du Seigneur est le fait de se dépenser pour rendre service à l’homme, et ce faisant, à Dieu. Il évoque l’Eglise pour insister sur le ministère ou le don que chacun a reçu et qui lui attribue une responsabilité au sein du peuple de Dieu. Cependant, la responsabilité à remplir ne doit pas être tenue dans l’ignorance de la parole de Dieu qui est l’essentiel. Autrement, nous ne pourrons la remplir selon la volonté de Dieu.
3- Il faut donc s’accrocher à l’essentiel
La péricope évangélique de ce 16ème dimanche du temps ordinaire nous parle du choix de l’essentiel que nous devons faire. Pour mieux nous identifier au Christ et vivre sa passion dans notre propre chair, à travers le service de nos frères et de l’Eglise, le Christ lui-même nous propose à travers sa réponse à Marthe, de choisir l’essentiel. Ce que Jésus condamne chez Marthe, ce n’est pas l’ardeur de son travail et de son accueil, mais son énervement et sa crispation qui nous arrive aussi souvent et nous fait replier sur nous-mêmes. ‘’Lui, ne fait jamais rien sur la paroisse, c’est moi…nous toujours…et il, elle vient en bénéficier’’. L’essentiel de Jésus ici, c’est ‘’la Parole’’. La parole de Dieu devrait passer avant les soucis temporels, car c’est elle qui illumine nos activités, nos choix, pour leur donner une empreinte de réussite (Lc 10, 41-42). Jésus ne déprécie pas le service, mais il veut pour la justice, la force, la générosité dans notre service, que nous écoutions d’abord la parole de Dieu. L’écoute de la parole, Jésus, est le premier devoir de l’homme et surtout du chrétien. Car l’écouter fait de nous une terre fertile qui porte beaucoup de fruits et nous profite à nous-même ; autrement, nous construisons sur du sable.
Puisse l’Eucharistie de ce dimanche nous porter à imprimer dans notre chair, la passion du Christ à travers l’accueil et le service de nos frères, tout faisant de sa parole, notre priorité. Amen !

Date de publication: 2019-07-21 00:00:00 Version Imprimable