DIOCESE DE KPALIME
*TRIDUUM DE PRIÈRE POUR LA PAIX À L'APPROCHE DE L'ÉLECTION PRESIDENTIELLE AU TOGO. À Kpalimé, 17 février : Pardon de Dieu, 18 février: Lumière du Saint Esprit, 19 février : Adoration du Saint Sacrement, intercession de la Vierge Marie et des saints Patrons du Togo *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
MESSAGE DE LA CET A LA VEILLE DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2020
MESSAGE DE MGR ALOWONOU :TRIDUUM DE PRIÈRE À L'APPROCHE DE L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2019-2020 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2019-2020
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : MEDITATION DE LA 3ème SEMAINE DU TEMPS DE L'AVENT – ANNEE A/ MGR BENOIT ALOWONOU : Louons-le !

MEDITATION DE LA 3ème SEMAINE DU TEMPS DE L'AVENT – ANNEE A/ MGR BENOIT ALOWONOU : Louons-le !
En cette 3ème semaine de l’Avent, nous continuons notre méditation autour du thème de l'année pastorale : " Marchons à la suite du Christ. Adorons-le, louons-le, annonçons-le ».

Nous nous arrêtons sur la 3ème partie du thème, à savoir : « Louons-le ».

Ces mots nous renvoient à notre louange au Christ, à la suite de qui nous poursuivons notre marche vers Noël et vers le Royaume. Lui, le Dieu Eternel, qui déchire les cieux pour descendre dans notre condition humaine, est la source de la joie qui nous console de la fatigue du chemin et nous presse de rendre grâce.
Mais pourquoi notre louange s’adresse-t -elle au Christ ? Lui-même n’a-t-il pas adressé ses louanges au Père ? « Je te bénis Père, Dieu du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux savants et de l’avoir révélé aux tout-petits ».

Nous le louons parce que les Ecritures, "qui rendent témoignage au Christ", nous disent que c’est la volonté du Père que « tous honorent le Fils comme ils honorent le Père », et que : « Celui qui n’honore pas le Fils, n’honore pas le Père qui l’a envoyé ». (Jean 5, 23).

Mais comment le louons nous ?
Nous le louons de diverses manières, en lui rendant le même culte que nous rendons au Père et à l'Esprit Saint, le seul et unique Dieu qui habite les louanges de son peuple. Mais, arrêtons-nous sur un aspect particulier de la louange au Christ : "louange à toi Seigneur Jésus". !
Cette acclamation que nous reprenons ensemble pour accueillir l'évangile s'adresse au Fils qui est la parole du Père, parole qui était avec Dieu, parole qui est Dieu. Nous le louons car il est lui-même la Bonne Nouvelle du royaume de Dieu qui vient demeurer au milieu de nous. Dans l'évangile, c'est le Christ qui nous parle, et nous l'accueillons en nous mettant debout.
St Augustin nous rappelle que "la bouche du Christ, c'est l'Évangile. Il règne dans les cieux mais il ne cesse de parler sur la terre".
Au-delà de l'acclamation de l’évangile, ces mots" louange à toi Seigneur Jésus ", doivent trouver un écho particulier dans nos comportements, dans nos actes extérieurs de louange, nos chants, nos danses. D'où cette interrogation importante : notre louange est-elle convenable ?
En effet, dans nos assemblées, nous sommes parfois tentés de croire que l’Eglise est plus vivante, et notre louange plus efficace, quand on y danse, chante et bouge comme dans les lieux de fêtes ordinaires. Cela mérite que nous y réfléchissions.
La louange est d'abord une prière à Dieu et celui qui loue Dieu se tient d'abord en sa présence, dans un lieu saint, car il est saint, le Seigneur notre Dieu. La louange que nous lui devons n'est pas compatible avec certains comportements, certaines exagérations.
Les psaumes nous invitent à crier de joie pour le Seigneur et à le louer au son des instruments, par des danses et les acclamations. Mais ils nous invitent aussi à ne pas oublier que la louange se tient en la présence de Dieu. Le Psalmiste, avant de louer Dieu s’écrit » O Eternel qui séjournera sous ta tente, qui habitera ta sainte montagne » ?
De même que nous accueillons la parole de Dieu comme Dieu lui-même, car il est écrit "ta parole c'est toi », de même notre louange au Seigneur doit être respectueuse et digne de sa sainteté.

Prions : Esprit Saint, toi par qui nous disons "Jésus est Seigneur", apprends-nous la louange et fais de nous des hommes et des femmes de louange. Amen !

 

Date de publication: 2019-12-14 00:00:00 Version Imprimable