cse Diocese de Kpalime
DIOCESE DE KPALIME
La C.E.T déplore le fait que l’Archevêque de Lomé, Mgr BARRIGAH-BENISSAN et Mgr Denis AMUZU-DZAKPAH n’aient pas été autorisés à aller porter assistance à Mgr Philippe KPODZRO * Cliquez ici pour lire les nouvelles DIRECTIVES DIOCÉSAINES pour prévenir et lutter contre le coronavirus: * Mesures de la CET pour prévenir et lutter contre le coronavirus:(1) Suspension des célébrations eucharistiques jusqu'à nouvel ordre; (2) Célébration des sacrements suspendus à l'exception du sacrement de la réconciliation avec restriction.(3) Les exercices de piété et les rassemblements suspendus. (4) Les séminaires, écoles et l'UCAO-UUT fermés jusqu'à nouvel ordre. * Fructueux et saint temps de Carême à toutes et à tous *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
MESSAGE DE MGR BENOIT ALOWONOU POUR LE CAREME 2020
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2019-2020 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2019-2020
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DU 7ème DIMANCHE DE PAQUES – ANNEE A / ABBE DJONDO MARC

Bien aimés dans le Seigneur,
Après la célébration de la solennité de l’Ascension de notre Seigneur Jésus il y a trois jours, nous voici arrivés au dernier dimanche avant la Pentecôte.
Plusieurs enseignements se dégagent des textes liturgiques de ce 7ème Dimanche de Pâques. Pour notre méditation, nous en retiendrons deux : la prière comme force du croyant pendant les épreuves et la glorification de Dieu dans l’obéissance parfaite comme Jésus nous l’enseigne.
Jésus après avoir longuement instruit ses disciples sur les événements futurs, surtout sa passion et sa mort sur la croix, les a rassurés de sa victoire sur le monde. Il leur a annoncé par avance sa passion et leur propre souffrance : « dans le monde, vous aurez à souffrir ». Et au même moment, Il les met en confiance : « Gardez courage ! moi, j’ai bel et bien vaincu le monde » (Jn16,33). Et pour finir, il se tourne vers son Père et se confie à Lui dans la prière.

Chers frères et sœurs,
Par ces faits et actions, Jésus enseigne aux disciples et à chacun de nous à demeurer en communion permanente avec Dieu, et d’une façon particulière quand on sent les zones de turbulence dans la vie ou quand on y est de pleins pieds. Jésus lève les yeux au Ciel pour nous montrer que la prière est le seul moyen par lequel nous pourrons vaincre les adversités de ce monde et faire face aux antichrists : « vous êtes de Dieu et vous les avez vaincus. Car celui qui est en vous est plus grand que celui est dans le monde » (1Jn4, 4).

Dans la deuxième lecture l’apôtre St Pierre considère les souffrances du chrétien comme une communion à la passion du Christ. A cet effet, il exhorte tout croyant qui souffre, qui est persécuté et est victime de l’insulte à cause du nom de Jésus à en être heureux car « l’Esprit de Dieu repose sur lui » (1P4, 14). Cela rejoint ce que Jésus lui-même a dit : « s’ils m’ont persécuté, vous aussi ils vous persécuteront » (Jn15, 20).
Mais, chers frères et sœurs, ce qui est rassurant et salutaire pour nous est que tous ceux qui ont adhéré à la foi au Fils peuvent accéder à la vie éternelle qui n’est qu’une connaissance du Père et du Fils (cf. Jn17, 3). Et la vraie connaissance du Père découle non d’une démarche purement intellectuelle, mais d’une présence, d’une expérience personnelle, d’une union à Dieu.
Le Christ a glorifié le Père par son obéissance parfaite par amour dans l’abaissement de la croix. Soyons confiants, car nos souffrances du temps présent sont la révélation de notre future glorification dans la gloire du Père. Car comme on le dit souvent : « La gloire vient après la croix. »
Que l’Esprit Saint qui habite nos cœurs et dont les dons seront renouvelés le dimanche prochain ravive notre élan de prière de tous les temps pour mieux connaître et glorifier le Père par le Fils, Amen !

Date de publication: 2020-05-23 00:00:00 Version Imprimable