DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2021-2022  *Thème de l'année pastorale 2021-2022 : Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis. *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2021-2022
Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.

ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : MEDITATION DU 27eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP AKPAGUELI PIERRE

MEDITATION DU 27eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP AKPAGUELI PIERRE
Bien chers frères et sœurs,
Le message des textes liturgiques de ce 27ème Dimanche du Temps Ordinaire nous relate l’histoire des hommes telle qu’elle se déroule devant Dieu. En effet, Dieu a créé l’homme de façon extraordinaire en lui donnant une part de Lui-même et en lui confiant tout ce qu’il contient. Comme le dit le texte de l’évangile, Dieu a entouré l’homme d’un soin particulier : il l’entoure d’une clôture, y creuse un pressoir, y a construit un moulin à huile et y a bâti une tour de garde. Tout ce que Dieu attend des hommes, ce qu’il recherche de ses créatures, c’est qu’ils produisent le beau fruit de l’amour.
Malheureusement, l’histoire des hommes, et plus particulièrement l’histoire du peuple de Dieu qu’est l’Eglise, est une histoire faite d’infidélités : au lieu de raisin précieux, au lieu de produire les œuvres de miséricorde, les fruits de l’Esprit Saint qui sont l’amour, la joie, la paix, la patience, la bénignité, la bonté, la longanimité, la douceur, la foi, la modestie, la continence et la chasteté, nous ne produisons que des petites choses « immangeables ». Nous produisons des ordures, de la méchanceté, de l’hypocrisie, de la duplicité, de la corruption, du mensonge etc… Nous désorganisons de façon égoïste l’harmonie que Dieu a créée entre Lui-même et nous d’une part, et entre nous et les autres créatures d’autre part. Au lieu de rester connectés à notre Dieu et de vivre en communion avec nos frères et sœurs et la création, nous jetons et rejetons tout, au point de rejeter Dieu. Nous les hommes, auxquels la création est pour ainsi dire confiée en gestion, nous l’usurpons. Nous voulons en être les propriétaires au premier chef et tout seuls. Nous voulons posséder le monde et notre vie de manière illimitée. Dieu est pour nous une entrave, un obstacle. Ou bien on le réduit à une simple phrase pieuse ou bien il est nié totalement, mis au ban de la vie publique, au point de perdre toute signification. Dès lors la vigne est dévastée, le sanglier sort du bois, tous ses ennemis arrivent, et la vigne devient désert.
C’est pourquoi, chers frères et sœurs,
Nous sommes invités à nous interroger :

En tant que fidèle, ai-je conscience que le sacerdoce commun des baptisés me constitue prêtre, prophète et roi, et que le salut de mes frères et sœurs passe par moi ? Suis-je un témoin du Christ ? Est-ce j’aide les autres à découvrir l’amour de Dieu et à réformer leur vie ? Lorsque le Seigneur m’envoie des messagers pour m’appeler à la conversion, est-ce je les accueille avec humilité, ou bien est-ce que je les jette dehors ?
Si je suis en charge du peuple de Dieu, est-ce que j’ai le souci de la vigne du Seigneur, que mes brebis se convertissent et qu’elles grandissent en sainteté ? Ou bien, ai-je tendance à fuir les difficultés, à les accompagner sans exigence, ou encore sans douceur et amour ?
Chers frères et sœurs,
À nous tous, dans l’Eglise et dans le monde, chacun dans la situation concrète de sa vie, Saint Paul adresse cette interpellation : « Ce qui est vrai et noble, ce qui est juste et pur, tout ce qui est digne d’être aimé et honoré, et s’appelle vertu et mérite des éloges, tout cela, prenez-le à votre compte… Et le Dieu de la paix sera avec vous ». Amen !

Date de publication: 2020-10-03 00:00:00 Version Imprimable