DIOCESE DE KPALIME
!!! ORDINATION SACERDOTALE A KPALIME LE 26 AOUT 2017 PAR MGR DUBOST MICHEL, EVEQUE D'EVRY EN FRANCE. THEME DE L'ANNEE PASTORALE :"EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST THEME DE L'ANNEE PASTORALE :EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE "SOYONS RESPONSABLES DANS LA JUSTICE ET LA VERITE, LETTRE PASTORALE DE LA CET TELECHARGEABLE SUR NOTRE SITE". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé" POUR ETRE AU COURANT DES EVENEMENTS DE VOTRE DIOCESE.Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

CONTACTS DIOCESE
NOMINATIONS 2016
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : HOMLIE DE MGR BENOT ALOWONOU LA MESSE CHRISMALE

« Il les envoya annoncer la Bonne Nouvelle de la conversion. La Bonne Nouvelle qui fait vivre. »
TRP Vicaire Général,
Révérends Pères,
Frères et Sœurs de la vie consacrée,
Frères et Sœurs en Christ, tous très chers au cœur de notre Dieu,
Nous sommes dans les derniers jours du temps du carême 2017, temps de grâce, temps où le Seigneur nous a conduits au désert pour que nous soyons à l’écoute de sa voix, à l'écoute de son Esprit. Les yeux fixés sur le Christ, nous sommes entrés dans le combat pour la grande victoire avec le Christ, notre lumière et notre force pour être le peuple qui brille de sa lumière et témoin de sa miséricorde.
Dès le premier jour de ce combat de carême, la liturgie de l'Eglise nous a invités à la conversion, à un changement de cœur, à écouter l'évangile du désert qui est avant tout un appel à nous convertir pour être agréables à Dieu car la parole de Dieu nous révèle qu’il y a plus de joie au ciel pour un seul converti que pour 99 autres qui n'ont pas besoin de conversion». Souvenons-nous de la voix du précurseur Jean Baptiste qui criait à ceux qui venaient à lui pour recevoir le baptême de la conversion « convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche ».
La même invitation nous a été lancée au début de notre marche de 40 jours au désert où L'Esprit Saint nous convainc du péché et nous donne la force de revenir à notre Dieu par une conversion sincère.
Oui Frères et Sœurs,
Toute notre vie est un chemin de conversion, chemin où nous sommes attirés par la grâce pour nous éloigner du mal tous les jours et nous efforcer de nous plonger dans l'amour que Dieu nous a manifesté en Jésus Christ. Se laisser porter en avant vers Dieu, non pas par notre propre force mais, par la grâce de Celui qui nous a jugés dignes de prendre part au sacerdoce baptismale et ministériel. Sa grâce seule nous aide à faire ce qui est conforme à sa volonté selon l'appel que nous avons reçu, l’appel que nous avons tous reçu.
Dans le message que j’ai partagé avec vous pour ce temps de grâce, je rappelais ces mots empruntés au Magistère de l’Eglise : « nous sommes tous appelés à la sainteté, car nous sommes tous appelés par la miséricorde. » En d’autres termes, la vocation à la sainteté trouve elle-même son fondement et sa force dans la miséricorde de Dieu, tandis que la conversion nous rend disponibles à l’accueillir.
Frères et Sœurs,
Nous voici donc dans les derniers jours du carême, nous voici au seuil du Triduum pascal. C’est encore le moment favorable de «revenir à Dieu de tout notre cœur», c’est toujours le moment favorable d’accueillir la grâce qui fait de nous des hommes nouveaux. L'Esprit de Dieu, l’Esprit qui nous guide sur le chemin de la conversion, fait toute chose nouvelle.
L'appel à la conversion dont nous avons reçu la mission est la condition pour accueillir notre salut, il est si urgent que le Christ l'exprime en des termes graves: "Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez !" (Luc 13:3). Pas de salut sans la conversion. Pourquoi le Christ utilise-t-il des termes aussi graves pour parler de la conversion? Ce n'est pas seulement pour nous donner un sévère avertissement, c'est aussi pour nous garder éveillés face au plus grand danger, le danger de la mort éternelle, conséquence de nos refus d'aimer Dieu, d'aimer nos frères et nos sœurs comme Dieu nous l'a commandé. (Rom. 6 : 23).
L’appel à la conversion est un appel à veiller, pour ne pas nous éloigner de l'amour du Seigneur et tomber dans les tentations du péché. L’appel à la conversion, c'est aussi la main de Dieu tendue vers ses enfants bien-aimés que nous sommes. Pour saisir la main que Dieu nous tend, alors que notre corps de péché s’y oppose, et nous entrave, nous avons reçu l'onction de l’Esprit saint, « Garantie de notre héritage » (Eph.1:13-14). Nous trouvons dans cette affirmation, le sens de l’onction que nous avons reçue dans l’Esprit Saint et par l'Esprit Saint, onction que nous célébrons aujourd’hui.

Frères et Sœurs,
La célébration de la messe chrismale nous présente en effet, les huiles saintes par lesquelles l’Église nous consacre à Dieu durant notre pèlerinage en ce monde, à travers les divers sacrements : le baptême qui nous donne la grâce de la renaissance en nous greffant au Corps du Christ. La confirmation qui nous fortifie et nous comble des 7 dons de l'Esprit Saint; l'onction des malades où la force de Dieu agit dans nos faiblesses, nous réconforte par la grâce de l'Esprit Saint et nous libère de tous péchés; et enfin le sacrement de l'ordre qui nous configure au Christ, Celui que le Père a oint et permet aux prêtres d'agir en son nom, « in persona Christi ».
Oh que c'est beau, grand et merveilleux ce projet d'amour de Dieu sur l'homme, sur chacun de nous à travers les onctions dans les sacrements.
Frères et Sœurs,
La conversion nous apparaît donc comme l’initiative de Dieu qui nous a consacrés et nous soutient de l’huile d’allégresse, afin que nous soyons son peuple saint, un royaume de prêtres revêtus de la force de l’Esprit. Relisons ce passage bien connu de l’Épître de st Pierre : « Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. (1 Pierre 2:9).
L’occasion qui nous rassemble aujourd’hui est une fête particulière, une fête placée sous le signe de l’onction, sous le signe de « l’huile d’allégresse». Comme le chante le psalmiste: « Dieu, ton Dieu, t’a donné l’onction d’une huile d’allégresse » (Psaume 44). L’huile consacrée est le signe de la présence de l’Esprit Saint qui se communique à nous, dans les sacrements de l’Église. Nous venons de chanter à l’instant, avec le psalmiste, notre action de grâce pour ce don inestimable : « Ton amour, Seigneur, sans fin je le chante ! (cf. Ps 88, 2a). Oui, Dieu nous a aimés le premier. Le Père a pris l'initiative de notre réconciliation avec Lui, comme nous le rappelons dans une prière eucharistique : "Tu n'as pas abandonné les hommes au pouvoir de la mort, tu as multiplié les alliances avec eux".
Frères et Sœurs,
Célébrons dans la joie, le mystère de l’onction, célébrons ce don précieux qui est Dieu lui-même.
A présent, Chers Frères dans l’unique sacerdoce du Christ, prêtres de Jésus, nous avons été choisis et oints du saint-Chrême, l’huile sacerdotale qui nous met à part et nous configure au Pasteur par excellence. Le Seigneur nous a oints de l’huile de son Esprit d’amour, de l'huile d'allégresse. Notre désire, notre prière, celle de l’Église, la prière que chacun de nous élève vers Dieu du fond de son cœur emprunte les mots de St Paul : « qu’on nous regarde comme des serviteurs du Christ, et des dispensateurs des mystères de Dieu ». (Corinthiens 4:1,2 ). Le Seigneur nous a envoyés annoncer la Bonne Nouvelle aux humbles, et leur donner l’huile de la joie (Is 61, 1-3a.6a.8b-9). Soyons des porteurs de la joie de Dieu, des porteurs de Dieu. Que tout acte de notre vie soit évangile annoncé. Le Seigneur a prié le Père pour ses Disciples donc pour chacun de nous en disant à son Père: « Consacre-les dans la vérité! » (Jn 17, 17).
Que le Seigneur nous délivre du mal, et qu’il fasse de nous des hommes zélés pour le service sacerdotal. A la suite du Christ, venu guérir nos blessures, soyons des instruments de sa miséricorde, pour que son Église, brille de la lumière du Christ et soit témoin de sa miséricorde.
Chers Pères,
«Tout à l’heure, nous allons renouveler votre « oui » et notre engagement à l’appel du Seigneur. Qu’il nous donne la grâce de nous unir à lui par toute notre vie et de rester fidèles au don ineffable reçu par l’imposition des mains. Seigneur, nous t’en prions, fais de nous de saints prêtres consacrés à ton saint service. Notre Dame de la confiance, Mère admirable du Christ, Mère des prêtres de Jésus, Prie pour nous.
Je me tourne vers vous, chers fils et filles de notre Diocèse, choisis par nos différentes paroisses pour être ordonnés ministres extraordinaires de la communion. Je vous félicite pour le bon témoignage que vous avez montré dans vos communautés chrétiennes et qui vous a rendu aptes à recevoir la grande et noble mission que l'évêque vous confie aujourd'hui. Vous serez les Auxiliaires de vos prêtres dans la distribution du Pain de vie à vos frères.
Dieu qui est l’au-delà de tout créé, a voulu dans l’Eucharistie, nourrir tous ceux qui ont faim et soif de Lui, spécialement les malades, les personnes âgées qui ne peuvent pas ou ne peuvent plus se déplacer à la table dressée dans les célébrations liturgiques dans les églises ou dans les chapelles.
Quand vous porterez le Seigneur à vos frères et sœurs à la maison ou à l'hôpital, sachez que c'est la même table que vous dressez. Accomplissez cette mission avec amour et foi. Soyez des zélés dans la distribution du pain de Vie. Le Christ vous récompensera très largement et votre vie portera beaucoup de fruits. Vous ferez dans votre vie l'expérience de la joie que Dieu donne à ceux qui sont fidèles à son service. N'ayez pas peur de vous donner entièrement à ce ministère de communion. Vous comprendrez combien Dieu est grand, et Père merveilleux. Qu'il en soit ainsi pour vous, pour moi et pour nous tous. Amen

Date de publication: 2017-04-13 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

« Courage... Confiance, Je Suis là (...) Je suis Vivant et j'agis toujours »
Frères et sœurs, j'aimerais que nous abordions cette semaine de grâce avec ces parol

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg