DIOCESE DE KPALIME
*19 juillet 2020: Reprise des célébrations eucharistiques dans les diocèses du Togo *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
MESSAGE DE MGR BENOIT ALOWONOU POUR LE CAREME 2020
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2019-2020 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2019-2020
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
HOMELIE DU 15ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - ANNEE A / RP KADJIKA BENJAMIN

Bien-aimés du Seigneur, loué soit Jésus Christ.
L’enseignement des lectures qui nous sont proposées ce dimanche, concerne la fécondité (capacité de produire de fruits) de la parole que Dieu ne cesse de nous adresser.
Nous allons essayer de comprendre le sens de la première lecture tirée du livre d’Isaïe, avant de nous mettre à l’écoute de l’Evangile.
Il s’agit d’une image que le prophète Isaïe utilise pour faire comprendre que la parole de Dieu est comme l’eau qui descend du ciel (la pluie) et qui pénètre dans la terre.
L’eau féconde le sol ; l’eau rend la terre capable de nourrir les plantes ; sans pluie il n’y a pas de fruits et donc pas de nourriture. Cette eau qui descend du ciel, retourne au ciel mais après avoir accompli sa mission.
Il y a des terres qui sont bonnes, d’autres le sont moins et d’autres encore pas du tout, mais l’eau remplit sa mission et s’il y a des terres qui ne produisent pas, cela tient à la mauvaise qualité de la terre et non pas à la qualité de l’eau.

Dans la dernière phrase de ce texte, Dieu dit que la parole qui sort de sa bouche ne lui reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qu’il veut, sans avoir accompli sa mission. Il est clair qu’il s’agit de la même parole créatrice du début du livre de la Genèse que nous connaissons bien :
Dieu dit : « que la lumière soit ». Et la lumière fut.
Dieu dit : « que les eaux s’amassent dans un seul lieu ». Et il en fut ainsi.
Pendant cinq jours Dieu a dit et le monde fut créé et Dieu vit que cela était bon.
Le sixième jour Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image ». Dieu mit toute la création dans la main de l’homme. Et il en fut ainsi. Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait et c’était très bon.
L’homme est à l’image de Dieu parce que sa liberté est à l’image de la liberté souveraine de Dieu.

Pour bien comprendre le texte d’Isaïe ainsi que celui de la Genèse, il faut faire un petit effort pour comprendre ce que les Ecritures (la Bible) veulent dire lorsqu’elles parlent de « la parole de Dieu ».
Nous concevons le terme « parole » comme un phénomène de langage qui produit un son que nous entendons : un phénomène acoustique.
Dans les Ecritures et donc selon la culture hébraïque, le terme « parole » veut dire plus qu’un facteur phonétique ou un langage qui produit des sons ; le terme « parole », employée pour Dieu, signifie un langage qui devient histoire, un langage qui se transforme en réalité.
Lorsque l’AT et le NT disent « Parole de Dieu » comme dans le texte d’Isaïe ou dans la parabole du semeur, ils pensent à une réalité vivante, à une énergie à l’œuvre, de manière efficace et éternelle.
Nous l’avons vu, dans le premier chapitre de la genèse, la « Parole de Dieu » est créatrice : Dieu « dit » et ce qu’il dit existe, devient réalité.
La puissance de la parole se déploie dans la création et dans l’histoire du salut qui est en réalité, une nouvelle création.

Le texte d’Isaïe qui a été écrit environ 700 ans avant la naissance de Jésus, prépare l’événement extraordinaire du N. T. qui nous révèle que cette parole qui fait ce qu’elle dit, est la Parole de Dieu avec un grand « P », c’est le « Verbe » qui s’est fait chair, c’est le « Fils de Dieu » qui s’est fait homme.
Il est venu au milieu de nous et il ne retournera au Père qu’après avoir accompli la mission que le Père lui a confiée.
L’eau a pour mission de féconder la terre, de la rendre capable de produire de fruits. Sans eau une terre est stérile.
La parole de Dieu qui s’est faite chair, a pour mission de refaire l’amitié (l’Alliance) entre Dieu et l’homme, de créer en nous la capacité de vivre de la vie de Dieu pour laquelle nous avons été créés.

La Parole de Dieu qui s’est faite chair, est l’histoire du dialogue de Dieu avec nous les hommes. Le sommet de cette histoire est Jésus Christ, parole définitive de Dieu à l’humanité, c’est-à-dire parole qui dit tout, qui communique pleinement la volonté de Dieu aux hommes.
Dire que Jésus est la Parole de Dieu, signifie affirmer qu’il en est le visage, la révélation : tout ce que nous pouvons savoir et dire de Dieu, se trouve en Jésus Christ. Lui-même l’affirme en Jn 14,6 : « Nul ne vient au Père que par moi ».

Venons-en à l’Evangile : la Parole qui s’est faite chair, c’est ce Jésus de Nazareth qui nous raconte la parabole que nous avons entendue dans l’Evangile de Mathieu.
Pour mieux entendre cette parabole nous pouvons suivre le Seigneur.
St Mathieu nous dit que Jésus sortit de la maison. Il s’agit de la maison de Pierre à Capharnaüm où Jésus habitait habituellement. Puisque Capharnaüm était une petite ville au bord du lac de Galilée, Jésus sortit pour aller s’asseoir sur la plage.
Les gens l’ayant vu, vinrent se rassembler très nombreux autour de lui au point que pour se faire entendre, il est obligé de monter sur une barque.

C’est donc de cette barque que le Seigneur raconte la parabole du Semeur. Le semeur (qui représente Dieu), envoie la semence (sa parole qui est son Fils) dans la terre (qui est le cœur des hommes) pour proposer de reprendre un rapport personnel d’amour.
Les cœurs bien disposés la recevront, les autres la refuseront. Avec Dieu nous sommes toujours dans une relation d’amour et donc de respect de la liberté de la personne aimée.

D’après la parabole et son explication de la part de Jésus, la Parole de Dieu qui est largement répandue, subit des échecs. En effet, cette parole qui possède une puissance créatrice et qui est l’expression de l’amour de Dieu pour chacun de nous, peut connaître l’échec, peut être réduite à l’inefficacité.
Mais la parabole met en évidence aussi une autre caractéristique de l’amour de Dieu : sa fidélité. Son amour ne se résignera jamais et ne se transformera pas en haine.
Dieu se montrera plutôt patient et miséricordieux comme lui seul sait faire.

Cette parabole peut être considérée comme l’histoire de l’initiative de la Parole de Dieu en chacun de nous. Les quatre types de terrain (bord du chemin, sol pierreux, les ronces et la bonne terre) peuvent être interprétés comme quatre catégories d’hommes mais il me semble qu’une autre interprétation pourrait nous aider davantage dans notre effort de conversion et d’accueil de la parole de Dieu.
Les quatre types de terrain symbolisent quatre niveaux d’écoute qui existent en même temps à l’intérieur de chacun de nous. Cela me semble mieux représenter le dynamisme de notre vie spirituelle qui essaye de tendre vers la perfection.
1/ Tout d’abord il existe en chacun de nous cette attitude intérieure qui fait que la parole de Dieu qui nous est constamment adressée, reste extérieure à nous-mêmes et nous laisse indifférents. Combien de fois avons-nous condamné la proposition d’amour de Dieu à l’inefficacité.
2/ Il existe aussi en nous le désir d’entendre ce que Dieu nous dit dans notre vie et de l’accueillir. Mais la conception de notre vie, les priorités que nous avons établies empêchent de résister à des pressions qu’elles soient intérieures ou extérieures.
3/ En chacun de nous il existe aussi le désir sincère de donner une place importante à Dieu et à sa parole dans notre vie. La parole de Dieu avait commencé à s’enraciner mais le souci exagéré pour le bien-être et le désir immodéré de l’argent étouffent ce qui avait bien démarré.
4/ Enfin nous sommes aussi capables d’accueillir cette parole de Dieu qui fait de nous des êtres nouveaux. La parole de Dieu accueillie produit des fruits c’est-à-dire manifeste sa puissance créatrice. Elle crée en nous un cœur nouveau, un esprit nouveau, elle nous rend capables d’accomplir les œuvres de Dieu.

C’est le combat spirituel auquel nous sommes tous invités qui doit progressivement transformer le bord du chemin, le sol pierreux et les épines en bonne terre.
C’est le combat qui a comme but de permettre à la Parole de Dieu de manifester sa puissance créatrice.
Il nous faudra reconnaître en quoi consistent en nous les trois premiers types de sol : certaines de nos peurs ou bien certains choix de vie, qui nous paralysent au point de nous rendre incapables de recevoir la parole de Dieu. Notre orgueil qui empêche la parole de Dieu de s’enraciner en nous : ce manque d’humilité qui empêche le pardon et la réconciliation.
Nos égoïsmes qui étouffent nos bonnes dispositions et, comme dit le Seigneur dans son explication « les soucis du monde et les séductions de la richesse étouffent la Parole et l’empêchent de donner de fruit.
Il est important de connaître ce qui se passe au fond de notre cœur, là où se prennent les vraies décisions, si nous voulons être en mesure de lutter contre tout ce qui s’oppose à notre progression vers une toujours plus grande ouverture à la parole de Dieu qui est la personne de Jésus Christ. Amen

 

 

Date de publication: 2020-07-11 00:00:00 Version Imprimable

Les 30 dernières homélies
11 07 2020: HOMELIE DU 15ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - ANNEE A / RP KADJIKA BENJAMIN
04 07 2020: HOMELIE DU 14ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - ANNEE A / RP AWUTE MATHIAS
27 06 2020: HOMELIE DU 13ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP PRUDENCE YAWO
20 06 2020: HOMELIE DU 12eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP PAUL DOKPO
13 06 2020: HOMELIE DE LA SOLENNITE DU SAINT SACREMENT DU CORPS ET DU SANG DU CHRIST - ANNEE A / PRUDENCE YAWO
06 06 2020: HOMELIE DU DIMANCHE DE LA SAINTE TRINITE – ANNEE A/ RP SETO VENCESLAS
30 05 2020: HOMELIE EN LA SOLENNITE DE LA PENTECÔTE – ANNEE A/ RP NESTOR AMEKA
23 05 2020: HOMELIE DU 7ème DIMANCHE DE PAQUES – ANNEE A / ABBE DJONDO MARC
20 05 2020: HOMELIE EN LA SOLENNITE DE L’ASCENSION DU SEIGNEUR – ANNEEA / RP YAWO PRUDENCE
16 05 2020: HOMELIE DU 6ème DIMANCHE DE PAQUES – ANNEE A / RP PRUDENCE YAWO
09 05 2020: HOMELIE DU 5eme DIMANCHE DE PAQUES – ANNEE A / ABBE ISAAC AGLAN
02 05 2020: HOMELIE DU 4 ème DIMANCHE DU TEMPS PASCAL – ANNÉE A / Abbé AKAKPO JEAN-MARIE
25 04 2020: HOMELIE DU 3ème DIMANCHE DE PAQUES – ANNEE A / RP AWU JULES
18 04 2020: HOMELIE DU 2ème DIMANCHE DE PAQUES – ANNEE A / RP ALBERT KLUTSE
12 04 2020: HOMELIE DU JOUR DE PAQUES 2020 – ANNEE A / RP MISSIHUN EMMANUEL
04 04 2020: HOMELIE DU DIMANCHE DES RAMEAUX – ANNEE A / RP GAKPE AUGUSTIN
28 03 2020: HOMELIE DU 5ème DIMANCHE DE CAREME -ANNEE A / RP KADJIKA BENJAMIN
21 03 2020: HOMELIE DU 4ème DIMANCHE DU CAREME – ANNEE A / RP AWUTE MATHIAS
07 03 2020: HOMELIE DU 2eme DIMANCHE DE CAREME – ANNEE A / RP PRUDENCE YAWO
01 03 2020: HOMELIE DU 1er DIMANCHE DE CAREME – ANNEE A / RP YAWO PRUDENCE
26 02 2020: HOMELIE POUR LE MERCREDI DES CENDRES – ANNEE A / RP VENCESLAS SETO
22 02 2020: HOMELIE DU 7eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / PERE AMEKA NESTOR
15 02 2020: HOMELIE DU 6ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP ABOTSI RODRIGUE
08 02 2020: HOMELIE DU 5ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / ABBE AGLAN ISAAC
01 02 2020: HOMELIE DU 4 ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE ANNÉE A/ (FÊTE DE LA PRÉSENTATION DU SEIGNEUR AU TEMPLE) / Abbé Jean-Marie AKAKPO
25 01 2020: HOMELIE DU 3eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEEA / RP PRUDENCE YAWO
19 01 2020: HOMELIE DU 2eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP ALBERT KLUTSE
11 01 2020: HOMELIE EN LA FETE DU BAPTEME DU SEIGNEUR – ANNEE A / RP MISSIHUN EMMANUEL
04 01 2020: HOMELIE EN LA SOLENNITE DE L’EPIPHANIE DU SEIGNEUR – ANNEE A / RP GAKPE AUGUSTIN
02 01 2020: HOMELIE DE LA SOLENNITE DE SAINTE MARIE MERE DE DIEU – ANNEE A / RP PRUDENCE YAWO
NOTRE ÉVÊQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

COMMUNIQUE DE LA CET
::.Téléchargez le communiqué de la CET
DIRECTIVES DIOCESAINES FACE AU CORONAVIRUS
::.Téléchargez les directives diocésaines
MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 15ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - ANNEE A / RP AKPAGUELI PIERRE
Bien chers frères et sœurs en Christ,
Dans l’év

::.La suite
MESSAGE DE LA CONGRÉGATION POUR L'ÉVANGÉLISATION DES PEUPLES AU CLERGE ET AUX FIDELES DE L’EGLISE DE DIEU QUI EST A KPALIME (TOGO)

VISITEZ NOTRE GALERIE PHOTO
NOS LIENS
| Administration | | Webmail
© 2009-2020 Diocèse de Kpalimé